Como nunca he tenido máquina de fotos, confieso que casi ninguna de las fotos de este blog es mía, todas las he sacado de la güé.



domingo, 19 de julio de 2015

Marcel Proust, À l'ombre des jeunes filles en fleurs (IV)

A las muchachas del pueblo presentadas al final de la entrada anterior se oponen las que dan título al volumen aunque entre esas jeunes filles en fleurs también podría incluirse a las ya dichas porque también las ha asociado a las flores: je me disais que ces rencontres me faisaient trouver encore plus beau un monde qui fait ainsi croître sur toutes les routes campagnardes des fleurs à la fois singulières et communes, trésors fugitifs de la journée, aubaines de la promenade, dont les circonstances contingentes qui ne se reproduiraient peut-être pas toujours m'avaient seules empêché de profiter, et qui donnent un goût nouveau à la vie (282). Sin embargo, su atención pasará a esas nuevas muchachas:
  • El narrador las presenta en escena primero con notas que remiten a la Belleza platónica: J'avais vu descendre de voiture et entrer, les unes dans la salle de danse du Casino, les autres chez le glacier, des jeunes femmes qui, de loin, m'avaient paru ravissantes. J'étais dans une de ces périodes de la jeunesse, dépourvues d'un amour particulier, vacantes, où partout—comme un amoureux, la femme dont il est épris—on désire, on cherche, on voit la Beauté. Qu'un seul trait réel—le peu qu'on distingue d'une femme vue de loin, ou de dos—nous permette de projeter la Beauté devant nous, nous nous figurons l'avoir reconnue, notre coeur bat (353). Luego las presenta en contraste con el resto de los veraneantes primero: je vis s'avancer cinq ou six fillettes, aussi différentes, par l'aspect et par les façons, de toutes les personnes auxquelles on était accoutumé à Balbec, qu'aurait pu l'être, débarquée on ne sait d'où, une bande de mouettes; y luego en contraste también con las jóvenes de Balbec: Une de ces inconnues poussait devant elle, de la main, sa bicyclette; deux autres tenaient des «clubs» de golf; et leur accoutrement tranchait sur celui des autres jeunes filles de Balbec, parmi lesquelles quelques-unes il est vrai, se livraient aux sports, mais sans adopter pour cela une tenue spéciale (354). Poco después, con la sensación de que desprecian a las gentes de su entorno: Au milieu de tous ces gens dont quelques-uns poursuivaient une pensée, mais en trahissaient alors la mobilité par une saccade de gestes, une divagation de regards, aussi peu harmonieuses que la circonspecte titubation de leurs voisins, les fillettes que j'avais aperçues, avec la maîtrise de gestes que donne un parfait assouplissement de son propre corps et un mépris sincère du reste de l'humanité, venaient droit devant elles (355).
  • En contraste con lo anterior, con la proyección de la Belleza platónica sobre las muchachas, más tarde las verá víctimas del paso del tiempo. Y vuelve a echar mano de una imagen floral: Hélas! dans la fleur la plus fraîche on peut distinguer les points imperceptibles qui pour l'esprit averti dessinent déjà ce qui sera, par la dessiccation ou la fructification des chairs aujourd'hui en fleur, la forme immuable et déjà prédestinée de la graine. On suit avec délices un nez pareil à une vaguelette qui enfle délicieusement une eau matinale et qui semble immobile, dessinable, parce que la mer est tellement calme qu'on ne perçoit pas la marée. Les visages humains ne semblent pas changer au moment qu'on les regarde parce que la révolution qu'ils accomplissent est trop lente pour que nous la percevions. Mais il suffisait de voir à côté de ces jeunes filles leur mère ou leur tante, pour mesurer les distances que sous l'attraction interne d'un type généralement affreux, ces traits auraient traversées dans moins de trente ans, jusqu'à l'heure du déclin des regards, jusqu'à celle où le visage passé tout entier au-dessous de l'horizon, ne reçoit plus de lumière (453). Luego lo ejemplifica sobre las muchachas en concreto: habitait sous la rose inflorescence d'Albertine, de Rosemonde, d'Andrée, inconnus à elles-mêmes, tenu en réserve pour les circonstances, un gros nez, une bouche proéminente (453). E insiste en la cuestión: Comme sur un plant où les fleurs mûrissent à des époques différentes, je les avais vues, en de vieilles dames, sur cette plage de Balbec, ces dures graines, ces mous tubercules, que mes amies seraient un jour. Mais qu'importait? en ce moment c'était la saison des fleurs (454).
  • Otra etapa consiste en individualizarlas: Quoique chacune fût d'un type absolument différent des autres, elles avaient toutes de la beauté; mais, à vrai dire, je les voyais depuis si peu d'instants et sans oser les regarder fixement que je n'avais encore individualisé aucune d'elles. Sauf une, que son nez droit, sa peau brune mettait en contraste au milieu des autres comme dans quelque tableau de la Renaissance, un roi Mage de type arabe, elles ne m'étaient connues, l'une que par une paire d'yeux durs, butés et rieurs; une autre que par des joues où le rose avait cette teinte cuivrée qui évoque l'idée de géranium (355-356). Se observa cómo en la descripción remite de nuevo al arte o a las flores; y de nuevo poco después: Et n'étaient-ce pas de nobles et calmes modèles de beauté humaine que je voyais là, devant la mer, comme des statues exposées au soleil sur un rivage de la Grèce? (357). Hasta culminar en la comparación botánica que sugiere el título del volumen: il n'était pas possible de trouver réunies des espèces plus rares que celles de ces jeunes fleurs qui interrompaient en ce moment devant moi la ligne du flot de leur haie légère, pareille à un bosquet de roses de Pennsylvanie (364). Aun así, casi al final del volumen vuelve a presentarlas como un todo indiferente: Entre ces jeunes filles, […] régnait la même indivision qu'au temps où je ne les connaissais pas et où l'apparition de n'importe laquelle me causait tant d'émotion en m'annonçant que la petite bande n'était pas loin (504). Y, acto seguido pasa a distinguir dos de esas muchachas a partir del color de la cara y también con comparaciones florales: Entre [les visages] de mes amies la coloration mettait une séparation plus profonde encore, non pas tant par la beauté variée des tons qu'elle leur fournissait, si opposés que je prenais devant Rosemonde—inondée d'un rose soufré sur lequel réagissaient encore la lumière verdâtre des yeux—et devant Andrée—dont les joues blanches recevaient tant d'austère distinction de ses cheveux noirs—le même genre de plaisir que si j'avais regardé tour à tour un géranium au bord de la mer ensoleillée et un camélia dans la nuit (505).
  • Y tras esa individualización pasará a quererlas conocer: J'interrogeai à leur sujet plusieurs clients de l'hôtel, qui venaient presque tous les ans à Balbec. Ils ne purent me renseigner (388); y deseará constantemente encontrarlas: Je n'en aimais aucune les aimant toutes, et pourtant leur rencontre possible était pour mes journées le seul élément délicieux, faisait seule naître en moi de ces espoirs où on briserait tous les obstacles, espoirs souvent suivis de rage, si je ne les avais pas vues (397). Incluso se inquieta porque una tarde debe permanecer en el taller de Elstir y eso le impide acudir a verlas: Elstir en s'attardant encore me fît manquer les jeunes filles, car le soleil était déjà oblique et bas dans la petite fenêtre. […] Le rebord de la fenêtre fut bientôt rose. Notre sortie serait en pure perte. Il n'y avait plus aucune chance de voir les jeunes filles (412-413).
  • Pasará a distinguirlas y ponerles nombre: Albertine, Andrée, Gisèle, Rosemonde… Y a saltar de una a la otra, esto es, a ir de flor en flor.

No hay comentarios:

Publicar un comentario